Le cadran de Bovis

Prise de contact

Alfred Bovis était quincailler de son état, il était autodidacte, il est né à Nice en 1871 et y décédera en 1967 à l’âge de 76 ans, dans sa jeunesse, il se destinait à la médecine, mais les circonstances de la vie en ayant décidé autrement, il se passionne alors pour l’aviation, l’apiculture et l’élevage des volailles, c’est ainsi qu’il inventa le premier modèle de couveuse utilisant l’air chaud, qu’il créa un nouvel hygromètre pour mesurer l’humidité à l’intérieur des élevages, et qu’il mit au point un ovimètre pour tester la fraîcheur des œufs. C’est en recherchant un appareil ou un procédé qui lui permette de déceler le sexe des œufs mis en couveuse, que l’aviculture l’amènera à la radiesthésie, et qu’il dévorera les ouvrages de l’abbé Théodore Moreux, alors directeur de l’observatoire de Bourges, dont l’un des livres traite de la science mystérieuse des pharaons, ainsi Alfred réalisera à partir des données de l’abbé Moreux des maquettes de la pyramide de Chéops, et il découvrira dans les années 30 son principe et ses effets, osant affirmer à l’encontre de l’idée dominante dans la science officielle que les aliments ne devaient pas seulement être considérés par leur contenu chimique, mais aussi et surtout, par leur qualité énergétique et vibratoire, c’est ainsi qu’il mit au point une règle d’étalonnage à laquelle il donnera son nom.

Introduction

Notre univers entier est rempli de champs d’énergie et de vibrations.

Nous, tout comme l’environnement dans lequel nous vivons/travaillons, sommes constamment affectés par les vibrations de chacun, puisque nos pensées - elles aussi - ne sont que de l’énergie et des vibrations.

En vérifiant certains paramètres, la qualité de n'importe quel lieu peut être mesurée, à savoir son niveau vibratoire, son magnétisme ambiant, les relevés de sa forme spectrale, et le rapport entre l'Univers et les énergies terrestres.

Tous ces niveaux de mesures peuvent être obtenus en utilisant un pendule associé à des graphiques.

Vibrations de base

Les vibrations (énergie) de n'importe quel endroit peuvent être mesurées en termes d'unités Bovis. Cette unité porte le nom d'Antoine Bovis, en souvenir des découvertes réalisées par ce chercheur dans le domaine de la radiesthésie.
L'unité Bovis indique la vitalité d'un endroit ou d'un objet, de la nourriture ou de la santé d'une personne.
Au cours de ses recherches, Alfred Bovis (1871-1947) avait établi que toute matière vivante contenait une certaine vitalité qui pouvait être mesurée en Angströms. Il découvrit qu'il en était de même pour mesurer le taux vibratoire des lieux où il se trouvait. Son échelle est devenue une référence en radiesthésie, où l'on mesure en unités Bovis.

La relation Terre / Univers

L'homme se situe entre la Terre (-) et le Ciel (+). Afin que l'organisme d'une personne se trouve en équilibre, le + et le – doivent aussi être égaux. Cependant, pour des raisons dûes à l'homme ou bien à des causes naturelles, l'environnement est souvent déséquilibré.
Vivre dans un bâtiment en béton armé a pour conséquence d'être dans une enveloppe qui bloque le passage des énergies cosmiques et terrestres positives tout en permettant aux énergies nocives de rentrer.
Les anomalies souterraines, telles que failles, cavités ou courants d’eau produisent également de l’énergie hautement nocive.

Le taux vibratoire

« Soyez conscients, élevez votre taux vibratoire, montez sur la montagne.»
Omraam Mikhaël Aïvanhov

Tout être humain possède un taux vibratoire définissant la fréquence d’énergie correspondante à son degré d’évolution spirituelle ; c’est la nature et le degré de son énergie qui caractérisent son taux vibratoire.
Ce qui implique que nous nous pouvons le modifier et le faire augmenter; c’est le but de l’évolution spirituelle. Toute l’humanité a vocation à élever sa vibration et à l’ajuster à celle de sa planète, laquelle évolue également en fonction des vibrations émises par les autres planètes de sa galaxie, et ainsi de suite à tous les niveaux de la création cosmique.

L'élévation du taux vibratoire d'un individu augmente son intuition, qui représente la capacité d'une personne à être inspirée par des êtres supérieurs désincarnés et les guides spirituels.
Les vibrations que nous émettons créent un champ autour de nous qui entre en contact avec les lieux, les êtres et les objets qui nous entourent ; cet échange de rayonnement a pour effet de créer des affinités ou des inimitiés, de nous rapprocher ou de nous éloigner les uns des autres. C’est l’application occulte du dicton populaire : « Qui s’assemble, se ressemble ». La sympathie, l’antipathie, l’amour ou la haine en découlent.
Sur le plan sanitaire, le fait d’augmenter le taux vibratoire des cellules de l’organisme a pour effet de faire barrage à la maladie qui déclenche un abaissement du même taux. Le magnétisme curatif correspond à un transfert d’énergie du magnétiseur vers le patient ayant pour effet de relever son taux vibratoire.

L'énergie est en constant mouvement; toutes les énergies vibrent à différentes fréquences. Le processus d'évolution s'accomplit par une augmentation du taux vibratoire, en réponse à l'action d'attirance des énergies supérieures. C’est la prise de conscience de ce besoin d’ajustement qui permet d’atteindre l’harmonie vibratoire nécessaire à un bon équilibre existentiel et à une progression spirituelle régulière.

Un nettoyage s’impose pour se libérer de nos peurs, de nos pulsions, de nos colères, qui nous polluent et contribuent à abaisser notre rythme vibratoire, de nos mauvaises habitudes de vie inculquées par une société de consommation, futile et matérielle, qui nous rabaissent en nous enfermant dans un comportement mécanique stéréotypé. Nous devons nous alléger, nous épurer, afin justement d’augmenter notre taux vibratoire en vivant consciemment en esprit.

Cette constatation est extrêmement importante et il est de plus en plus fréquent à présent de rencontrer des personnes dont les taux vibratoires personnels sont en cours d'harmonisation avec les nouvelles fréquences de la planète.

De nombreux radiesthésistes et géobiologues se sont aperçus que la fréquence vibratoire humaine a doublé en trois ans. Elle est passée de 6 500 à 12 500  et en 2014 elle était de 15.000 unités sur l'échelle de Bovis. La raison en est à la fois simple et fantastique : le taux vibratoire du globe terrestre est en train de s’élever à grande vitesse. Beaucoup d'humains, par manque de structuration spirituelle, ne passeront pas en toute intégralité les quatre années qui viennent car cette fréquence va encore tripler durant cette période.

Quand vous rencontrez un Magnétiseur ou un Radiesthésiste pour la 1ère fois, demandez-lui son Taux Vibratoire.

Le biomètre de Bovis

Pour mesurer les taux vibratoires, on utilise le biomètre de Bovis: c'est une sorte de réglette que l'on utilise avec un pendule et qui fut conçue par le physicien Bovis. Elle détermine la valeur en Unité Bovis d'un lieu (UB). Le biomètre nous donne trois dimensions de 0 à 20 000 UB : niveau physique
de 20 000 à 40 000 UB : niveau du corps éthérique, des nadis et des chakras
de 40 000 à 90 000 000 000 000 000 UB soit 16 zéro après le 9 ce qui correspond à des fréquences  vibratoires presenti jusqu'à 10 km : domaine du spirituel, hauts lieux cosmo-telluriques, perceptible seulement dans les plus grands sanctuaires.

Un lieu moyennement équilibré, donc neutre, présente 20 000 UB. En-dessous, le lieu est affaibli et peut devenir nocif. Au dessus de 6 000 000 000 000, le lieu est trop fort pour l'homme : il ne peut y rester trop longtemps sans se déséquilibrer énergétiquement.

On peut aussi mesurer la vitalité de l'homme avec le biomètre : à 4 000 UB, l'homme est malade, à 3 000 UB, il est très malade, et à partir de 2 000 UB, il a un pied dans la tombe. Entre 12 000 et 70 000, il est en pleine forme physique (on ne parle que de physique)!
Le biomètre de Bovis est l’instrument de mesure indispensable pour pouvoir calculer le taux de vibration énergétique. Il est divisé en deux zones : de 0 à 12 500 unités et de 12 500 à 120 000 unités Bovis.

La nouvelle référence de base en 2014 est de 12 500 unités, mesure moyenne de l’être humain en bonne santé. Toute mesure inférieure indique une perte d’énergie, toute mesure supérieure indique un gain, une réserve d’énergie.

échelle de Bovis

Parmi les nombreuses façons qu'a un radiesthésiste de mesurer les énergies, l'échelle de Bovis fait partie des plus communément utilisées. Elle est habituellement graduée de 0 à 18 000 unités, la précision entre chaque graduation dépend des informations que l'on veut obtenir.

Mais actuellement les états vibratoires ont tellement changé sur notre planète que l'étalonnage de l'échelle de Bovis n'est plus qualibré pour les nouveaux états vibratoires en 2014.

Par principe, on prendra la valeur 12 500 comme neutre pour la santé d'un individu moyen. Si votre taux vibratoire est de 8500, les objets ou lieux se trouvant à des taux vibratoires de 6500 ou moins (et donc en-dessous de vos 8500) ne vous conviendront pas. Comme n'importe quelle échelle, elle donne une représentation chiffrée du taux vibratoire. On peut donc connaître le taux vibratoire d'une pomme, d'une bague, d'un organe, d'une personne, d'une pièce de maison......
· Un homme capable de magnétiser les gens se situe, en général, entre 400 000 et plus, il n'est pas rare qu'il ait des capacités de voyance.
· Les hauts lieux cosmo-telluriques sont souvent au-dessus de 60 000 000 000.
· Au centre du labyrinthe de la cathédrale de Chartres, on trouve une valeur de 4 000 000. L'autel est situé sur un lieu vibrant à 2.300 000. Devant la Vierge du pilier, plus précisément au niveau des prie-dieu, on trouve une valeur de 23 000. Or dès que l'on s'approche un peu des pieds de la Vierge, la valeur tombe à 1000!
· Les minéraux ont un T.V. harmonisé avec celui du sol sur lequel ils se trouvent.
· Les bovins "vibrent" aux alentours de 4 000 Unités Bovis
· Les êtres humains sont en général entre 6 000 et 15 000 U.B.
· Les carnivores sauvages aux alentours de 12 à 16.000
· Les chevaux de 18 à 27.000
· Les oiseaux au-dessus de 27.000
· Les plantes présentent un cas particulier, car les T.V. sont différents suivant les espèces, et pour les arbres, surtout les "espèces nobles" (les grands arbres), les T.V. évoluent au fur et à mesure de leur évolution.
· De grands et vieux arbres (chênes, cèdres, oliviers, vieux de plusieurs siècles) peuvent avoir des T.V. dépassant les 100.000 U.B.

Minéraux = 1er règne = entre 2.300 et 96 000 000 000 000 UB

Végétaux = 2ème règne = entre 100 et 500 000 000 000 000 UB

Animaux = 3ème règne = entre 4.600 et  730 000 000 UB

Hommes = 4ème règne = entre 4.600 et 66 000 UB

Hommes spirituels = 5ème règne = entre 40 000 et 930 000 000 000 000 UB

Trois paliers vibratoires

Le premier concerne le plan physique qui va de 0 à 20 000 unités permet de connaître l’intensité d’un lieu, la vibration ayant un effet sur le physique de l’être humain.

Pour le second, on dépasse la conception de Bovis et on pénètre dans le domaine du monde et des corps éthériques ; le biomètre va s’étalonner de 20 000 à 40 000 unités.

Quant au troisième, il pénètre subtilement dans le domaine spirituel et dans un univers ésotérique que l’on va mesurer dans les sanctuaires et sur les personnes en pleine évolution spirituelle qui sont de l'ordre de 40 000 UB à 930 000 000 000 000 UB.

En Égypte, par exemple, des mesures sur la pyramide de Louxor ont donné des mesures allant de 28 à 30 000 unités, il y a longtemps. En 2014, elle s'évaluait à 6.300 000 000 000 UB.

Le taux vibratoire correspond à une intensité énergétique, ce qui correspond à un échange d’électricité magnétique entre les divers éléments existants. Nous sommes composés d’énergie densifiée et nous vivons dans un «bain» d’énergie éthérée. Il y a interaction permanente entre ces différentes qualités de vibrations. Dans l’univers et sur cette planète, rien n’est neutre et immobile ; tout agit sur tout, tout vibre et ondule en permanence, tout est solidaire ; l’individualisme énergétique n’existe pas; c’est la raison pour laquelle toute action de notre part, quelle que soit sa forme, agit sur ce qui nous entoure et le modifie.

Notre planète présente, selon l'endroit où les mesures sont prises, de très grandes variations de T.V., allant de taux négatifs très bas à des taux extrêmement élevés.

Il faut savoir que l'absolue totalité de la Terre est parcourue par des réseaux de "canaux" énergétiques, allant de la "résille" de base (3 à 4 centimètres de largeur au centre, régulièrement espacés de 8 à 12 centimètres, présentant des polarités régulièrement inversées) résille croisée qui couvre la totalité de la surface et présente (sauf cas particuliers) un Taux Vibratoire constant et régulier allant de 6 000 à 15 000 Unité Bovis (en général), jusqu'aux grands réseaux Cosmiques ou "Réseaux Sacrés" dont certains dépassent les 5 ou 600.000 U.B.,  5.000.000 UB en passant par toute la gamme des réseaux Hartmann, Curry et autres ...

Depuis une trentaine d'années, nous avons assisté à (et subi) des variations extrêmement importantes des T.V.
Lors de certaines périodes récentes (correspondant à de violentes manifestations telluriques : tremblements de terre, éruptions volcaniques, tempêtes...), les T.V. de la résille sont "montés" jusqu'à +  1.800.000 UB. sur la bande de polarité positive, et - 1.800.000 UB sur la bande négative.
Ces périodes heureusement assez courtes (quelques jours) ont été très mal supportées par beaucoup de gens.

En l'espace de deux ans, les T.V. de certains grands réseaux sacrés ont été multipliés par deux, voire triplés pour certains (un de ces réseaux qui passe dans ma région était mesuré à 250.000 U.B. il y a quatre ans, il y a deux ans 5.000.000 UB et en 2014 il était à 1.700.000 UB)... La plupart du temps, les T.V. de la planète se multiplient par deux tous les deux ans.

Cette constatation est extrêmement importante, et j'en parle ici car cette augmentation des T.V. affecte évidemment les êtres vivants : il est de plus en plus fréquent à présent de renconter des personnes dont les Taux Vibratoires personnels sont en cours "d'harmonisation" avec les nouvelles données de la planète.

Si la grande majorité des gens en sont encore aux 6 à 7000 traditionnellement admis, certaines personnes dont le style de vie (physique et spirituel) est en adéquation avec les grandes valeurs humaines et universelles, ont largement dépassé les 100.000.000 U.B. en T.V. du corps physique.
Certains enfants (très souvent couleur de naissance = indigo ou violet) "naviguent" également (et naturellement) dans ces chiffres.

Les T.V. de chacun des "corps énergétiques" doivent toujours aller en augmentant.

Le T.V. du corps "éthérique" sera un peu plus élevé que celui du corps physique,
celui du corps "Astral" plus haut que celui du corps éthérique,
celui du corps "Mental" plus haut que celui du corps Astral,
celui du corps "Causal" nettement plus haut.

Taux de Vitalité

A ne jamais confondre avec le Taux Vibratoire.

 

 

Mesuré sur une échelle arbitraire qui va de 0 à 100, il va déterminer la qualité, le potentiel de vie de l'être considéré (tout être vivant, végétal ou animal). Cette mesure évidemment indépendante de l'espèce, absolument personnelle, est fondamentale pour connaître l'état de santé de l'organisme étudié.

Exemple : on a dit qu'un bovin a un Taux Vibratoire structurel aux alentours de 4000 U.B., et un oiseau au-dessus de 27.000.
Un jeune bovin en excellente forme va toujours avoir un T.V. de 4000, mais son Taux de Vitalité se situera aux alentours de 85 ou 90.

Un oiseau vieux et malade aura encore un T.V. aux alentours de 27.000 (même s'il est légèrement abaissé), mais son Taux de Vitalité sera de 40 ou 50 (en dessous de 40, la fin n'est pas loin).

Il est également possible, très intéressant et utile de mesurer le Taux de Vitalité de TOUS les organes du corps, organe par organe, ce qui permet très rapidement et avec une fiabilité remarquable de rechercher l'organe qui présente un problème.

Au-dessus de 70 = pleine Forme.

70 = santé normale.

de 60 à 70 = plus ou moins grande fatigue.

de 50 à 60 = état de santé déficient, maladie, nécessitant soins.

de 40 à 50 = pathologie grave, à 40 souvent critique.
Mais ces mesures peuvent être faussées par la présence d'entités...

à 30, la personne est mourante, ou l'organe est complètement dévitalisé.

Ces mesures sont également valables pour les animaux et permettent de déterminer rapidement la localisation d'un problème de santé.
Cela est très utile également pour les plantes, l'évaluation des Taux de Vitalités permettant de déterminer l'état de la plante.Par exemple, le Taux de Vitalité d'une fleur qui vient de s'épanouir est très proche de 100 !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les mesures 

Toutes les mesures concernant les Taux Vibratoires ou les Taux de Vitalité se font par radiesthésie.

Toutes les mesures faites ne sont que RELATIVES.

Quelle que soit l'échelle utilisée, elle ne correspond à RIEN dans la physique traditionnelle.

On me dit que les mesures sur l'échelle de Bovis correspondent à des Angström. Je mets au défi n'importe quel radiesthésiste de "sortir" des mesures en Angström, et de faire en sorte que ses mesures soient vérifiables par des appareils de mesure classiques. L'Angström est une unité de mesure électrique donc physique, l'Unité Bovis que nous employons est une unité abstraite dépendant en grande partie de la sensibilité du radiesthésiste.

Il est également faux de vouloir à tout prix "enfermer" ces mesures dans une fourchette allant de 0 à 14.000 (comme sur tous les cadrans classiques).

Ces mesures sont des mesures RELATIVES, et il n'y a strictement AUCUNE limite, ni en positif, ni en négatif.
Ainsi avec le cadran classique, on va par exemple mesurer le Taux Vibratoire moyen d'un endroit ou d'un être qui va se trouver dans cette fameuse fourchette des 0 à 14.000. Si les conditions changent, si l'être évolue, ou en mesurant un être d'une autre espèce, on va avoir des T.V. soit beaucoup plus hauts, soit beaucoup plus bas : on va donc obligatoirement sortir de ce carcan qu'est le cadran 0 - 14000.

C'est pour cela que l'on utilise fréquement ce cadran, voire d'autres qui vont jusqu'à des milliards d'unités bovis car notre planète change d'état vibratoire et tous les êtres vivants aussi.

 

Mais il est évident aussi que si la personne qui effectue la mesure est persuadée, convaincue, que les mesures NE DOIVENT PAS dépasser ce cadran, elle influencera son pendule, et le pendule "bloquera" sur la limite possible sans jamais la dépasser...

Ne mettez pas de barrière, n'ayez pas d'a priori : IL N'Y A PAS DE LIMITES.

 

 

Les Taux de Vitalité se mesurent sur un cadran gradué de 0 à 100.

Là aussi la mesure est arbitraire.
Par convention, on fixe un point idéal, ensuite on compare.
Le Taux de Vitalité moyen d'une personne ou d'un être vivant en bonne santé est fixé à 70 / 75. Au-dessus, c'est parfait, en-dessous, différents "seuils" nous permettent d'évaluer la gravité de la situation.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les polarités 

Tout dans l'Univers est partagé entre deux polarités : positif + et négatif -

Le positif est masculin, yang et chaud, le négatif est féminin, yin et froid.

Les plantes, les animaux, et bien sûr l'homme, n'échappent pas à cette loi.

Ces polarités peuvent être particulières à chaque personne, mais en règle générale, le haut (tête) est positif, le bas (pieds) négatif, le dos est positif, le devant est négatif etc.

Sans entrer dans les détails, tout problème de santé ou de perturbations énergétiques peut amener des modifications de ces polarités. Donc contrôler les polarités permet également de déceler les perturbations.

Comment remonter son niveau vibratoire ?

L’être humain vibre à une fréquence qui lui est propre, en principe harmonisée avec celle de la Terre. On s’est rendu compte que lorsque le niveau vibratoire de l’organisme baisse, l’individu est plus enclin à développer des maladies. Voici ce que nous savons aujourd’hui de ce phénomène.

Tout notre corps est formé d’énergie. Chaque cellule est un mini-circuit oscillant, comme l’ont démontré les admirables travaux de Georges Lakhovsky il y a près d’un siècle. Les membranes cellulaires présentent des charges négatives à l’intérieur et positives à l’extérieur produites par des différences de concentration de minéraux (sodium et potassium) entre les milieux intérieur et extérieur. Les charges électriques constatées sont très importantes : elles sont de l’ordre de 106 volts par mètre (V/m). C’est ensuite la moyenne des vibrations de toutes les cellules du corps qui donne le taux vibratoire d’un individu.

On considère que la zone de bonne santé correspond à un taux vibratoire moyen entre 7000 et 12500 Unités Bovis (UB) mesuré par radiesthésie. Depuis plus de dix ans, on observe que le taux moyen a tendance à augmenter vers 12.500.UB, voire 1000.000 UB, un état qui porte pour certaines personnes à la surexcitation, alors que pour d’autres elle conduit à l’ouverture de l’esprit et de la conscience sur d’autres dimensions.

Malheureusement, la baisse de ces fréquences vibratoires est beaucoup plus fréquente. Les causes proviennent d’un mode de vie déséquilibré comme on le connaît trop bien dans notre société  : stress, alimentation industrielle, sédentarité, mauvaise respiration, tabac, drogue… Mais entrent aussi en ligne de compte les pensées négatives sur soi-même et sur les autres, les perturbations géobiologiques des lieux de vie, les champs électromagnétiques artificiels, la présence d’entités, de sangsues ou de trous dans les corps énergétiques… Autant d’éléments qui pompent ou qui font perdre les énergies de l’organisme.

Ainsi, lorsque le taux vibratoire passe en dessous de 6.000.UB, la personne arrive dans une zone propice à la maladie. Chaque maladie correspond à un niveau vibratoire qui lui est propre, et plus celui-ci est bas, plus la maladie est grave.

RETROUVER LES BONNES VIBRATIONS

En cas de maladie, une des premières choses à réaliser est de remonter le niveau vibratoire de la personne malade. Un thérapeute pourra bien sûr commencer par donner de l’énergie. Mais il faudra également que la personne œuvre par elle-même. Pour cela elle doit s’employer à  :

  • privilégier la consommation d’aliments biologiques, frais, de saison, de pays, de préférence crus ou faiblement cuits. Car une alimentation biologique vibre aux alentours de 9 000.UB à 10.000.UB alors qu’une alimentation industrielle se situe entre 6 000.UB et 7.000.UB. Donc l’une apporte de l’énergie, tandis que l’autre en pompe pour être digérée.
  • boire de l’eau énergétisée. Dans ce but, on peut avoir recours à un magnétiseur, ou verser un peu de jus de citron bio dans une bouteille. On peut l’agiter (en secouant la bouteille d’eau ou en passant l’eau au mixeur). On peut aussi placer une bouteille d’eau en verre au soleil, ou y mettre une pierre de shungite, ou encore la poser auprès d’une coquille Saint-Jacques.
  • respirer de l’air ionisé négativement est excellent. Cet air est présent naturellement au bord de la mer, en haute montagne, auprès des cascades… Dans les habitations, il est possible d’utiliser une lampe de sel.
  • Pratiquer une activité physique est important. Cela peut être simple, comme effectuer des mouvements sur de la musique rythmée. Il a été démontré, par exemple, que l’exercice favorise la multiplication des mitochondries dans les cellules. Or ces organites fabriquent l’adénosine triphosphate (ATP), qui apporte l’énergie à l’ensemble du corps.
  • vivre dans une habitation – et un lieu de travail – présentant un bon niveau vibratoire, principalement aux endroits où l’on stationne le plus longtemps : lit, bureau, canapé, cuisine… Les conseils d’un géobiologue peuvent se révéler utiles lorsqu’on se sent fatigué chez soi. Il est aussi important de prévoir de bonnes ouvertures aux habitations afin de permettre l’entrée de la lumière solaire.
  • Privilégier les pensées positives, les pensées élevées d’amour, de partage, de compassion est également un moyen d’augmenter son niveau vibratoire.
  • utiliser des huiles consacrées. L’utilisation des huiles consacrées est la meilleure façon d’augmenter notre état vibratoire car elle va permettre au corps physique de s’harmoniser avec l’état vibratoire de l’huile.

Conséquences physiques du changement de votre taux vibratoire